samedi 19 septembre 2020

Galettes de sarrasin

Les galettes, c'est toute mon enfance !!!
Elles sont meilleures préparées sur un bilig car cela évite les bords un peu secs et elles sont bien plus grandes,  j'ai toujours le mien mais j'ai perdu la raclette pour étaler, d'où mon utilisation d'un petite crêpière, comme pour la chandeleur.
A la maison, on ne les consommait que de trois façons :
  • Le midi, avec un œuf au plat posé au milieu de la galette bien chaude, étalée dans l'assiette. On déchirait ensuite des morceaux de galette qu'on trempait dans le jaune. Et tout çà avec les doigts, il n'était pas question d'utiliser des couverts !!
  • Au goûter, froides avec de la confiture de mûres maison bien sûr
  • Et enfin, au petit déjeuner, coupées en morceaux et fricassées dans une poêle, avec plein de beurre salé. On y retrouvait du croustillants et du moelleux , un vrai régal !!!
La galette-saucisse qu'on mange sur les marchés ou dans les kermesses était aussi (et est toujours) un incontournable.
Je pense que j'étais déjà adolescente (ou presque) quand j'ai mangé pour la première fois une galette préparée autrement, comme une simple compète, dans une crêperie....
Ingrédients pour 8 vagabonds :
350 g de farine de sarrasin intégral - 70 cl d'eau - 1 œuf - 10  de sel - beurre fondu
Préparation :
  • Mélanger la farine et le sel
  • Ajouter doucement la moitié de l'eau en fouettant énergiquement
  • Ajouter l’œuf
  • Ajouter peu à peu le reste de l'eau sans cesser de fouetter
  • Filmer et laisser reposer 3 heures à température ambiante
  • Graisser une crêpière avec un peu de beurre fondu
  • Verser une louche de pâte et bien l'étaler
  • Cuire 1 minute sur la première face
  • Retourner et cuire encore une vingtaine de secondes
Et qu'est-ce qu'on boit avec çà ? 
  • Du cidre ou du lait ribot 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire